webleads-tracker

ISTQB : POUR QUOI FAIRE ? | Spark Archives

ISTQB : POUR QUOI FAIRE ?

Historique du test logiciel

La notion de « cycle de vie du logiciel » fait son apparition à la fin des années 60, il désigne toutes les étapes du développement d'un logiciel, depuis l’idée de départ jusqu’à la fin du cycle de vie du logiciel en passant par les tests. C’est ainsi que l’on commence à dissocier l’activité de test du « debugging ».

Tout testeur, ayant connu les débuts de ce métier sait que l’organisation de cette activité n’était pas homogène. Chaque entreprise possédait son propre vocabulaire désignant des éléments pourtant identiques. Il fallait s’adapter à chaque contexte, ce qui ne facilitait pas des échanges efficaces entre partenaires.

Des associations, visant à promouvoir la qualité logicielle, naissent au début des années 2000 et ont mis en place des certifications de test logiciel afin de parvenir à un socle commun en introduisant l'utilisation de normes uniformes. Le métier de testeur à part entière fait son entrée en scène.

La tendance à la certification débute.

Pourquoi et quelle certification ?

La formation est un processus qui dure pendant toute la carrière professionnelle. La certification aide à actualiser les connaissances de base et à suivre le rythme des nouveaux processus et techniques.

Suivant l’environnement dans lequel on évolue et les objectifs qu’on se donne, il faut choisir la spécialisation qui sera la plus adaptée à son propre contexte. 

Aujourd’hui, plusieurs organismes délivrent des certifications dans le domaine du test logiciel, pour n’en citer que quelques-uns :

  • ISTQB (International Software Testing Qualifications Board)
  • IIST (International Institute for Software Testing)
  • CSTE (Certified Software Testing Engineer)
  • QAI (Quality Assurance Institute)

Alors dans toutes ces offres, quelle certification choisir ?

Dans la mesure où il est question de travailler sur des normes uniformes, ainsi que sur un sujet de qualité, notre choix se portera sur une certification internationale délivrée par un organisme lui-même certifié.

ISTQB est la plus populaire dans le monde. Elle propose plusieurs niveaux de certification, ainsi que des spécialisations pointues (Agile testeur, Security tester…).

En France, la certification ISTQB® est délivrée par le CFTL (qui n’organise pas de formations), c’est son partenaire GASQ, organisme certificateur reconnu, qui gère les aspects contractuels et financiers pour le compte du CFTL. Le GASQ a été certifié ISO9001 et annonce la certification de plus de 20 000 personnes chaque année dans le monde.

La certification ISTQB est donc le choix judicieux.

La certification chez Spark Archives

L’activité de test au sein de Spark archives est gérée par un collaborateur ayant obtenu les certifications :

  • Certification ISTQB Testeur Certifié Niveau Fondation
  • Certification ISTQB Testeur Certifié Niveau Avancé : Test Manager

 

Ces certifications sont attribuées à des personnes physiques. Elles portent sur un collaborateur, mais l’entreprise a tout à gagner en comptant parmi son effectif des certifiés.

Au-delà du sentiment d’une reconnaissance personnelle, la certification permet d’étoffer ou d’asseoir ses connaissances, ce qui permet évidemment de proposer des méthodes de travail efficaces. L’obtention du niveau avancé ‘Test Manager’ permet une évolution de carrière vers des responsabilités croissantes dans le domaine de la qualité logiciel.

Au-delà de l’apport au niveau personnel, la certification permet aussi de gagner la confiance de son entourage, et de manière plus générale, l’application de ses connaissances métier permet d’adopter de bonnes pratiques reconnues de manière internationale au sein de sa structure et d’obtenir, pourquoi pas, une certification d’entreprise dans de bonnes conditions.

 

Conclusion

La certification ISTQB atteste officiellement au niveau international des compétences métier, c’est donc un gage de qualité en interne qui permet un rayonnement positif d’une équipe, mais aussi valorisable en externe. Elle permet de rassurer les partenaires et sous-traitants de l’entreprise. C’est une garantie du sérieux des processus de tests mis en œuvre : C’est une garantie pour les partenaires soucieux de connaitre la valeur de leurs sous-traitants.

 

Hamida VANDERDONCKT

Test Manager – Certifié ISTQB

Publication - Sept. 2019

 

Du même auteur :

Pour en savoir plus :


 

Tags:  ISTQB, test logiciel

Nous contacter

Adresse :
La Boursidière
BP 159
92357 Le Plessis-Robinson Cedex
 
Téléphone :
+33 (0)1 46 29 25 25
e-mail icon
Twitter icon
Facebook icon
Google icon
LinkedIn icon

Spark Archives, une solution éditée par KLEE GROUP

Contact

Spark Archives
La Boursidière
92350 Le Plessis-Robinson

+33 (0)1 46 29 25 25

sparkarchives@kleegroup.com

Nous rejoindre

Découvrez nos offres de stages et nos offres d'emploi et postulez en ligne !

Nous suivre